Farine de froment et la farine de blé noir, quelles différences ?

Le mot farine provient d’un dérivé de mot latin « farina » qui signifie blé. Initialement, cette matière serait le produit de la moulure du blé. Aujourd’hui, par contre, il existe plusieurs types de farines dont celui du froment issu du blé tendre et du blé noir issu du sarrasin. Il existe beaucoup de différences entre ces deux types depuis leur origine jusqu’à leur utilisation.

Quelle est la difference entre la farine de froment et le blé noir ?

Beaucoup de personnes ne savent pas quelle est la différence entre farine de froment et farine de blé. En effet, même si toutes les deux sont utilisées en pâtisserie, il y a certains points qui les différencient. La farine de froment est tout d’abord une poudre très blanche obtenue à partir du broyage du blé pour obtenir un produit aux particules très fines, facile à moudre. La farine de blé noir par contre ne provient pas de la culture de blé : elle provient d’une graine très riche en composés nutritifs et antioxydants, appelée le sarrasin. La farine de froment est plus prisée pour sa qualité de planifiable ; elle est utilisée pour faire du pain, des brioches, etc. La farine de blé noir est plus sollicitée dans la préparation de galettes bretonnes et crêpes : à cause de son arrière-goût un peu salé, elle est aussi idéale en boulangerie qu’en pâtisserie. On peut voir des idées de recettes pour chacune d’elles sur crêpière.com.

La farine de froment pour diverses préparations

La farine de froment ou blé est la plus répandue, car sa culture est favorable dans les hautes latitudes. D’ailleurs, en France, elle tient la première place dans la production de céréales, ce qui fait de l’hexagone le grenier de l’Europe. Elle contient, selon sa qualité, des vitamines et plusieurs minéraux comme le potassium, le magnésium et le phosphore. À cause de sa texture, la farine de froment est planifiable : elle contient du gluten ce qui lui permet son élasticité : c’est ce qui fait la différence entre farine de froment et sarrasin. Elle peut donc, non seulement, prendre n’importe quelle forme, mais elle peut aussi être levé. La farine de blé est idéale pour faire des nouilles, du pain, des biscuits, des tartes ou quiches. Sa légèreté lui permet aussi d’être présente dans nombreuses recettes cuisines comme les sauces et crèmes. Le blé tendre, par lequel on obtient la farine de froment, contient une très grande quantité de cuivre et manganèse. C’est une céréale riche en protéines, en fibres et phosphores, idéale pour tous les âges.

Les recettes typiques utilisant du blé noir

La farine de blé noir, est un produit issu d’un petit grain riche en matières nutritifs, en fibres et en antioxydants. Sa particularité réside dans le fait que son goût laisse paraître un soupçon de noisette dans les préparations. On la reconnaît facilement avec sa couleur grisâtre avec des petits points noirs. Il n’y pas de différence entre blé noir et sarrasin : en fait, le sarrasin n’est pas une céréale ; c’est la couleur un peu sombre du fruit qui lui a conféré le nom. Elle est utilisée, depuis longtemps, pour faire de bonnes galettes et crêpes bretonnes. En effet, la galette est une recette initialement conçue pour une alimentation sans gluten, donc entièrement à base de sarrasin. La crêpe, salée ou sucrée, par contre n’est pas faite à 100 % de farine de blé noir : elle contient aussi un peu de farine de froment, des œufs et éventuellement du lait : c’est ce qui fait la différence crêpe galette. La farine de blé noir est aussi utilisée pour préparer des cakes ou des muffins et d’autres apéritifs de ce genre.

Quels sont les plats les plus populaires en France ?
Apprendre à cuisiner la recette du jarret de porc