Choucroute, flammekueche, bière et vin blanc : zoom sur les gourmandises d’Alsace

L’Alsace fait partie de ces perles régionales françaises. Découvrez ici certains de ses plats symboliques, à savoir la choucroute, le flammekueche, la bière et le vin blanc. Lors d’un séjour sur place, ne ratez en aucun cas de savourer ses délices, accompagnés de bière ou encore de vin blanc alsacien.

La choucroute alsacienne

La choucroute est une fameuse gastronomie de l’Alsace. La préparation s’obtient par ébullition de nombreuses semaines en fûts de feuillées de chou découpées en lanières préalablement, et salées. Cette préparation culinaire doit être rincée avant ses 180 minutes de coction nature. Quelque fois, on lui additionne du vin blanc ou de la bière. Dans la recette classique, ce chou en saumure est agrémenté de charcuterie. Et afin de varier les plaisirs, il est accompagné de filets de poissons. Pour les adeptes de ce plat symbolique du terroir, depuis 1991, il existe une escapade sur la « Route de la choucroute d’Alsace » qui les dirige à Krautergersheim, métropole de la choucroute alsacienne. Cette dernière, depuis 1984, célèbre claque arrière-saison une festivité de la choucroute. D’ailleurs, les habitants Krüterkopf sont surnommés « têtes de chou », emprunté de l’allemand « Krüt » (qui veut dire « chou ») et « kopf » (« tête » en français).

Quelle boisson avec la choucroute ?

Évidemment c’est le vin blanc ! En effet, étant donné que ce chou en saumure est un plat suffisamment aigre, il est conseillé de l’assortir avec un vin blanc sec et léger. Notez que l’accord chou – vins blancs est continûment gagnant. Mais il est préférable d’opter pour du vin employé dans la recette. Et étant donné que la choucroute est une gastronomie de l’Alsace, il n’y a rien de mieux que de mettre à l’honneur les vins blancs locaux. Pour cela, le Sylvaner et le Riesling sont de parfaits choix, tout comme le Pinot Blanc. Mais vous pouvez aussi choisir d’accompagner votre choucroute avec le Vouvray sec, le Sancerre ou encore le Chablis, notamment pour ceux qui aiment particulièrement la Bourgogne. Cependant, il y a des alternatives au vin blanc, comme le vin rouge, à l’instar des Pinot Noirs d’Alsace ou de vins souples, des vins de Sancerre ou de Touraine. Enfin, il est difficile d’évoquer la choucroute sans parler de la bière, une star également de la localité. Si vous n’avez pas assez de connaissance sur les bières de l’Alsace, favorisez les bières belges ou allemandes qui, souvent, sont fortes en goût.

La Flammekueche

On trouve la Flammekueche dans toutes les auberges (winstubs) alsaciennes. Cette gastronomie de l’Alsace est constituée d’un fond très fin de pâte à pain couvert de crème fraîche à la fois bourrée de lardons, d’oignons crus en tranches, et épaisse. Elle va, par la suite, bénéficier d’un rapide passage au four à pain très chaud afin de l’apprêter, avant de venir garnir votre assiette. Mais pourquoi lui attribue-t-on également l’appellation tarte flambée ? Ne vous laissez pas être induit en erreur, malgré cette appellation, étant donné que la Flammekueche n’est pas flambée avec de l’alcool. Par contre, elle est cuisinée à la flamme. Et pour la déguster, mangez-la roulée avec les doigts, tout comme le font les Alsaciens, sans oublier bien sûr de l’accompagner avec du vin blanc, du vin rouge ou de la bière.

Quels sont les plats typiques du Nord de la France ?
La Bourgogne : vins prestigieux et gastronomie noble au programme